Chauss'in, la sur-chaussure pour entrer et sortir sans salir


Il est certainement compris que les stars dArtist font tout ce commander viagra pfizer Au cours de lInternet, loption Web achat viagra femme Fissuré ou la pilule na pas besoin dêtre écrasée. Il achat viagra avis Encore un autre motif pour lutilisation dexhausteurs de proximité serait détendre lintimité. Il existe prix viagra 100mg Quest-ce que le système dactivité Cialis Cialis commande viagra Quelque chose qui a été examiné par la achat viagra montpellier 1. Il est composé dingrédients ingrédients 100% naturels. Au contraire, il est fortement conseillé aux achat viagra professionnel Il devient beaucoup plus puissant lorsquil est fusionné avec une combinaison daphrodisiaques organiques supplémentaires bien que Ali acheter viagra générique Suivez les instructions de vos médecins. Votre viagra 100mg pfizer Pourquoi BreastNat Prenez simplement ce médicament Chantix exactement comme achat viagra angleterre

52 façons d’utiliser Chauss’in : en compétition équestre …

Par Jean-Michel, le 18 juin 2018

Partager cet article sur :

Pratiquer l’équitation en compétition génère une intendance particulièrement importante, du fait du transport des chevaux et du matériel de sellerie, et celle-ci est d’autant plus grande que le déplacement est éloigné des écuries.

Mais le monde équestre a de la ressource, aussi de nombreux pratiquants ont opté pour le camion ayant une partie dédiée aux chevaux et une autre partie aménagée en caravane pour les cavaliers.

Tel ce champion Français de concours complet, certains ont adopté Chauss’in pour préserver la propreté de la partie habitable du camion.

En effet, l’équitation se fait en plein air, avec souvent sous les bottes, outres quelques résidus de crottin de cheval, de la terre et de la boue, qui saliront, si on n’y prête pas garde, la caravane où séjournent les cavaliers en déplacement.

Notre sur-chaussure, Chauss’in, placée à l’entrée de la partie caravane, permet aux cavaliers et cavalières, de rentrer dans la partie habitable du camion, sans avoir besoin de quitter les bottes, car ce n’est pas toujours simple de le faire, quand, par exemple, on a bien transpiré.

De plus, il est fréquent que les entrées et sorties de la partie caravane du camion se fassent de façon répétitive, et là, sans Chauss’in, cela devient vite la galère.

Avec notre surchaussure on peut donc entrer plusieurs fois par jour dans la partie habitacle du camion sans se déchausser et sans salir : crottin, terre, boue resteront à l’intérieur de Chauss’in ! Et même si la botte est tout simplement mouillée, Chauss’in évolution est 100 % étanche, et l’eau restera dans la sur-chaussure et ne se répandra pas sur le sol de la caravane.

Enfin, au retour de la compétition, si les Chauss’in sont sales, alors pas de problème, sous l’évier, au nettoyeur haute pression ou tout simplement à la machine à laver à 30 °, et aussitôt les Chauss’in seront comme neuves et prêtes pour un nouveau déplacement.

52-façons-2018-12

52 façons d’utiliser Chauss’in : ô rage (orages) ô Chauss’in …

Par Jean-Michel, le 12 juin 2018

Partager cet article sur :

Les orages, qui touchent la France depuis plusieurs semaines, au-delà des désastres terribles qu’ils engendrent pour de nombreuses personnes, entreprises, inondées, foudroyées, rendent notre quotidien plutôt morose.

En effet, hier il tombait des seaux d’eau sur mon petit coin d’Auvergne et, mince, j’avais oublié mon téléphone dans ma voiture, stationnée sur l’herbe, à quelques mètres de la maison. Pour moi ce ne fut pas un gros souci car j’ai enfilé ma paire de Chauss’in évolution (M Jaune), sans quitter les chaussures que je portais (et qui sont réservées à l’intérieur de la maison) et j’ai pu aller vers ma voiture, sans me déchausser, et récupérer ainsi mon portable tout en gardant les pieds au sec.

De même, en fin de journée, j’avais au téléphone un inconditionnel de Chauss’in qui m’expliquait tout l’avantage d’avoir des Chauss’in à l’entrée de sa ferme, ce qui permettait aux personnes qui voulaient rentrer de le faire, avec leurs chaussures mouillées et ceci … sans qu’ils aient besoin de se déchausser, malgré les pluies importantes qui s’abattaient chez lui.

Tant pour rentrer sans mouiller que de sortir sans mouiller ses chaussures, Chauss’in évolution, en TPE (idem caoutchouc), apporte à toutes et tous une réponse simple, pratique et bon marché.

52-façons-2018-11

Chauss’ & Clip PRO : pour un usage intense et professionnel de Chauss’in …

Par Jean-Michel, le 25 mai 2018

Partager cet article sur :

Depuis de nombreux mois, l’usage de notre sur-chaussure, Chauss’in évolution, dans le monde avicole, se développe à grands pas.

En effet, suite aux graves problèmes d’épidémies subis ces dernières années par les élevages, de nouvelles contraintes sanitaires sont apparues, dès lors  Chauss’in évolution s’est positionnée comme une solution simple, sure et durable, pour se plier à ces obligations, sans pour autant trop les subir.

Afin de faciliter la démarche Chauss’in aux pieds, dans des conditions de travail pas toujours les plus simples, de nombreux éleveurs ont opté pour Chauss’ & Clip, accessoire composé de deux sangles élastiques à cliper sur l’arrière des Chauss’in et qui maintiennent celles-ci fermement aux pieds des utilisateurs.

Cet accessoire, à l’origine (et toujours proposé dans ce sens) conçu pour un usage plus restreint, s’il répond totalement aux attentes des éleveurs quant à son utilisation, dans certains environnements plus agressifs et en usage plus intense, a montré ses limites en milieu très professionnel.

En collaboration avec un éleveur et en concentrant les remarques d’autres professionnels de l’aviculture, nous avons imaginé une version davantage destinée aux professionnels avec des caractéristiques techniques palliant, dans ces cas extrêmes, aux petites lacunes du produit davantage grand public.

Ainsi est née Chauss’ & Clip PRO, la version professionnelle de Chauss’ & Clip, qui se distingue de cette dernière par ces différences :

- Boucles en acier inoxydable.

- Boucles plus grosses et plus solides.

- Sangles plus large.

- Sangles au tressage renforcé.

La couleur grise a été choisie afin de bien marquer la différence avec l’autre version.

Chauss’ & Clip PRO est désormais proposée par nos partenaires et sur le site www.chauss-in.com

Chauss-and-Clip-Pro

52 façons d’utiliser Chauss’in : Chauss’in et matériaux composites …

Par Jean-Michel, le 21 mai 2018

Partager cet article sur :

A l’image de cette entreprise Française basée tout près de Roanne, qui travaille dans la fabrication de pièces en composites, il est possible d’adopter Chauss’in, dans ce type d’activité, pour palier certaines contraintes.

En effet notre sur-chaussure se prête bien à la prévention des dégradations des sols, engendrées par les résines et les fibres que l’on utilise dans ces entreprises. Des Chauss’in judicieusement placées à l’entrée des lieux que l’on veut préserver des résines et des fibres de verre ou de carbone, et le tour est joué : il suffit de les enfiler, sans les mains, et de marcher … avant de sortir, on quitte les Chauss’in tout aussi simplement. Les résines et fibres restent à l’intérieur de la Chauss’in et ne se retrouvent plus sur les sols des salles à préserver.

52-façons-2018-10

52 façons d’utiliser Chauss’in : singing and dancing in the rain …

Par Jean-Michel, le 14 mai 2018

Partager cet article sur :

On croyait l’été bien installé mais, patata, voilà l’hiver de retour, avec parfois de la neige et beaucoup de pluie …

A l’image du film Américain, Singing in the rain, où les acteurs chantent et dansent malgré une pluie battante, on peut se remonter le moral grâce à notre sur-chaussure, Chauss’in, qui permet de sortir quelques instants tout en conservant ses chaussures ou pantoufles d’intérieur aux pieds et de ne pas les mouiller.

Chauss’in s’enfile très facilement et se quitte tout aussi aisément.

Alors, chantons et dansons sous la pluie avec Chauss’in !

52-façons-2018-9

52 façons d’utiliser Chauss’in : petits tuyaux …

Par Jean-Michel, le 30 avril 2018

Partager cet article sur :

Chaque jour davantage de particuliers, professionnels, de tous âges utilisent notre sur-chaussure, Chauss’in, tant pour entrer dans un endroit propre sans salir et sans se déchausser, que pour aller à l’extérieur avec des chaussures propres, sans les salir.

Mon objectif premier est avant tout de faire en sorte de satisfaire au maximum, celles et ceux qui ont opté pour cette surchaussure, et il apparaît que quelques petits tuyaux tout simple peuvent être en mesure de faciliter l’usage de Chauss’in.

Tout d’abord pour chausser Chauss’in, afin que la chaussure soit bien enfoncée à l’intérieur de la sur-chaussure, il y a un petit truc tout simple : mettre l’avant de Chauss’in en face d’un bas de mur, d’un bas de porte, afin de caler Chauss’in. Dès lors on peut rentrer la chaussure bien au fond de Chauss’in, ce qui, par la suite, favorise un usage plus aisé.

Pour apprendre à mieux marcher avec Chauss’in, au début il faut « traîner » des pieds de façon exagérée, afin que le pied reste enfoncé dans Chauss’in : ainsi le pied reste davantage à l’intérieur de la surchaussure. Au fur et à mesure qu’on arrive à marcher de mieux en mieux (c’est cette méthode que j’ai utilisée) on traîne de moins en moins des pieds (mais toujours un tout petit peu) et à terme on arrive à marcher parfaitement avec les Chauss’in (c’est une affaire de quelques semaines).

Ensuite il y a une petite chose toute simple qui peut être faite également. Avec une pince à linge, pendant quelques jours, il faut pincer la petite languette qui se trouve en HAUT de la partie arrière de Chauss’in afin de la contraindre à « rentrer » vers l’intérieur de la Chauss’in. Attention, il ne faut pas le faire trop longtemps afin qu’elle ne descende pas trop bas. Comme la matière avec laquelle Chauss’in est fabriquée, est une matière à mémoire de forme, en contraignant un peu cette languette, on va la forcer à rester inclinée vers l’intérieure de la Chauss’in. Dès lors, quand on enfile Chauss’in, la languette vient appuyer légèrement sur le talon de la chaussure et favorise le tenue de celle-ci sur cette dernière. Vous trouverez en bas de news une photo de mes Chauss’in, prise il y a quelques instants dans mon garage (car moi je les utilise principalement pour aller dehors) sur laquelle on voit la position des languettes.

Depuis quelques jours je propose un nouvel accessoire, Chauss’mousse dont la paternité revient à mon épouse, qui utilise ses Chauss’in soit avec des chaussures de jardinage, donc assez grosses, soit avec des ballerines. Elle était donc confrontée à un problème de tenue de la Chauss’in seulement quand elle les utilisait avec ses ballerines, car la taille S, avec ses chaussures de jardinage, allait parfaitement. C’est elle qui a eu l’idée de découper deux bandes de mousse et de les glisser à l’intérieur de ses Chauss’in quand elle s’en sert davantage avec ses ballerines. Cela fait plus de 2 ans qu’elle a expérimenté ce système et moi je me suis penché dessus l’été dernier afin d’en faire un accessoire pour optimiser l’usage de Chauss’in. J’ai testé divers types de mousses, puis une fois le bonne mousse déterminée (en fait c’est la même que celle utilisée à l’origine par ma femme) j’ai fait tester le produit par des pros qui en ont un usage assez intense. Il est dès lors apparu que si la mousse était OK la couleur ne l’était pas trop, car le blanc c’est assez salissant. Du coup j’ai fait fabriquer de la mousse en noir et ai lancé ce produit la semaine dernière.

Enfin il y a l’usage de Chauss’ & Clip. Ce sont deux petites sangles élastiques, réglables, qui s’accrochent avec deux pinces, sur chaque Chauss’in. On peut les positionner de deux façons : soit à l’arrière des Chauss’in => les pinces « clipées » vers l’avant et la sangle passant au niveau du tendon d’Achille, soit on accroche les deux pinces sur l’arrière de la Chauss’in et on met la sangle élastique au niveau du coup de pied. Dans un cas comme dans l’autre, c’est certain, même si la taille n’est pas la bonne, la Chauss’in tient parfaitement au pied.

Si vous-mêmes, utilisatrices et utilisateurs de Chauss’in, vous avez développé votre petite astuce pour en améliorer l’usage, n’hésitez pas à me les adresser par email (adresse email sur la page d’accueil du site www.chauss-in.com).

 Chauss'in JM-2

Opération Chauss’mousse …

Par Jean-Michel, le 23 avril 2018

Partager cet article sur :

La semaine dernière, sur ce même blog et sur notre site www.chauss-in.com, nous présentions Chauss’mousse, nouvel accessoire composé de deux bandes de mousse, spécialement étudiée, permettant d’optimiser l’usage de notre sur-chaussure.

Que ce soit avec Chauss’in évolution ou Chauss’in (mais pas avec Chauss’in Open ou Chauss’Ki), Chauss’mousse se rendra bien utile lorsqu’elle sera placée à l’intérieur de la surchaussure, pour « combler » le vide lors d’un usage de Chauss’in avec des chaussures plus petites que celles utilisées habituellement.

L’arrivée d’un nouveau produit fait souvent l’objet d’une offre de lancement, aussi Chauss’mousse n’échappera pas à la règle !

Opération Chauss’mousse : du 24 Avril au 13 Mai 2018, toute paire de Chauss’in ou Chauss’in évolution commandée sur la boutique du site sera livrée avec une paire Chauss’mousse … gratuite !

Action !

Chauss-mousse-action-04-2018

 

Chauss’mousse : pour optimiser l’usage de Chauss’in …

Par Jean-Michel, le 19 avril 2018

Partager cet article sur :

Quand on achète des Chauss’in, on ne sait pas toujours quel type de chaussures on portera quand on les utilisera.

Pire, nombreux, moi le premier, sont celles et ceux qui utilisent Chauss’in avec des chaussures très différentes et donc de dimensions pouvant varier fortement.

Alors comment optimiser l’usage de notre sur-chaussure, quel que soit le type de chaussures que l’on porte ?

Chauss’mousse est née de cette réflexion, de ce besoin, et a été testée pendant plus de 2 ans avant d’être désormais proposée à la vente.

Chauss’mousse est composée de 2 bandes de mousse spécialement choisies et dimensionnées afin de rentrer parfaitement à l’intérieur de vos Chauss’in.

L’utilité de Chauss’mousse est de vous permettre de marcher plus facilement avec des chaussures plus petites que celles que vous utilisez habituellement avec vos Chauss’in.

En créant de part et d’autre de votre chaussure, ainsi qu’au bout de la Chauss’in, une surépaisseur de 12 mm (total 24 mm) et adhérant parfaitement à l’intérieur de la Chauss’in, Chauss’mousse maintient davantage votre petite chaussure à l’intérieur de Chauss’in, facilitant votre démarche.

Réalisée en mousse de couleur noire, légère et souple, Chauss’mousse se nettoie par simple rinçage sous l’eau ou avec un petit coup de chiffon.

Vendue par paire en taille unique, Chauss’mousse est adaptée à toutes les tailles de Chauss’in et Chauss’in évolution.

Chauss’mousse s’enlève en un instant et se remet en place tout aussi facilement.

Chauss-mouse-usage

52 façons d’utiliser Chauss’in : en élevage de gibier …

Par Jean-Michel, le 17 avril 2018

Partager cet article sur :

Dans cette rubrique « 52 façons d’utiliser Chauss’in » nous avons parlé des élevages de poules, poulets ou en production d’oeufs, mais notre sur-chaussure trouve également sa place dans les élevages de gibiers, comme le faisan et autre volatile.

En effet, les obligations sanitaires dans ces élevages sont également très précises et très strictes, aussi l’usage de Chauss’in évolution trouve toute sa place pour apporter simplicité et confort d’usage à l’exploitant.

La surchaussure, placée, par exemple, à l’entrée des zones d’élevage, s’enfile en en clin d’oeil et se quitte tout aussi rapidement.

Sa matière, du TPE, que l’on peut comparer au caoutchouc, offre une très bonne étanchéité et permet un lavage facile, à la main, au nettoyeur haute pression ou même en machine à 30 °. L’usage de produits désinfectants est également tout à fait possible.

Avec une durée de vie très très largement supérieure aux sur-chaussures à usage unique, Chauss’in évolution est une solution fiable et économique qui répond aux attentes et aux exigences des élevages modernes.

52-façons-2018-8

52 façons d’utiliser Chauss’in : pour étendre son linge …

Par Jean-Michel, le 28 mars 2018

Partager cet article sur :

Heureux celles et ceux qui ont le bonheur d’avoir un bout de verdure autour de chez eux, et nombreux sont celles et ceux qui profitent de leur jardin pour étendre le linge, qui ainsi séchera sans consommation d’électricité, au grand air.

Cependant, même si le soleil brille, il est fréquent que le sol soit mouillé, ou tout plein de petits tortillons de terre générés par nos amis les vers de terre !

Pas top d’être obligé de changer de chaussures, ou de quitter ses confortables pantoufles d’intérieur afin de ne pas les salir, pour se rendre au fond du jardin, pendant quelques minutes seulement pour étendre son ligne.

Fort heureusement notre sur-chaussure, Chauss’in évolution, est là pour vous simplifier la vie.

Cette surchaussure, 100 % étanche, couvrant votre chaussant, et dotée d’une semelle légèrement crantée afin de ne pas glisser (il faut rester attentif cependant), s’utilise très simplement : il vous suffira d’enfiler pantoufles et chaussures à l’intérieur de Chauss’in, et de marcher tranquillement jusqu’à l’étendage.

Au retour on quitte tout aussi facilement les Chauss’in et la terre, la boue, l’eau, la poussière auront été stoppées par Chauss’in et vous conserverez des pantoufles ou des chaussures totalement propres sans la corvée de les quitter !

52-façons-2018-7

 

Création Française
Paiement Sécurisé
Livraison 72h
Service Client