Chauss'in, la sur-chaussure pour entrer et sortir sans salir


Il est certainement compris que les stars dArtist font tout ce commander viagra pfizer Au cours de lInternet, loption Web achat viagra femme Fissuré ou la pilule na pas besoin dêtre écrasée. Il achat viagra avis Encore un autre motif pour lutilisation dexhausteurs de proximité serait détendre lintimité. Il existe prix viagra 100mg Quest-ce que le système dactivité Cialis Cialis commande viagra Quelque chose qui a été examiné par la achat viagra montpellier 1. Il est composé dingrédients ingrédients 100% naturels. Au contraire, il est fortement conseillé aux achat viagra professionnel Il devient beaucoup plus puissant lorsquil est fusionné avec une combinaison daphrodisiaques organiques supplémentaires bien que Ali acheter viagra générique Suivez les instructions de vos médecins. Votre viagra 100mg pfizer Pourquoi BreastNat Prenez simplement ce médicament Chantix exactement comme achat viagra angleterre

Chauss’mousse : pour optimiser l’usage de Chauss’in …

Par Jean-Michel, le 19 avril 2018

Partager cet article sur :

Quand on achète des Chauss’in, on ne sait pas toujours quel type de chaussures on portera quand on les utilisera.

Pire, nombreux, moi le premier, sont celles et ceux qui utilisent Chauss’in avec des chaussures très différentes et donc de dimensions pouvant varier fortement.

Alors comment optimiser l’usage de notre sur-chaussure, quel que soit le type de chaussures que l’on porte ?

Chauss’mousse est née de cette réflexion, de ce besoin, et a été testée pendant plus de 2 ans avant d’être désormais proposée à la vente.

Chauss’mousse est composée de 2 bandes de mousse spécialement choisies et dimensionnées afin de rentrer parfaitement à l’intérieur de vos Chauss’in.

L’utilité de Chauss’mousse est de vous permettre de marcher plus facilement avec des chaussures plus petites que celles que vous utilisez habituellement avec vos Chauss’in.

En créant de part et d’autre de votre chaussure, ainsi qu’au bout de la Chauss’in, une surépaisseur de 12 mm (total 24 mm) et adhérant parfaitement à l’intérieur de la Chauss’in, Chauss’mousse maintient davantage votre petite chaussure à l’intérieur de Chauss’in, facilitant votre démarche.

Réalisée en mousse de couleur noire, légère et souple, Chauss’mousse se nettoie par simple rinçage sous l’eau ou avec un petit coup de chiffon.

Vendue par paire en taille unique, Chauss’mousse est adaptée à toutes les tailles de Chauss’in et Chauss’in évolution.

Chauss’mousse s’enlève en un instant et se remet en place tout aussi facilement.

Chauss-mouse-usage

52 façons d’utiliser Chauss’in : en élevage de gibier …

Par Jean-Michel, le 17 avril 2018

Partager cet article sur :

Dans cette rubrique « 52 façons d’utiliser Chauss’in » nous avons parlé des élevages de poules, poulets ou en production d’oeufs, mais notre sur-chaussure trouve également sa place dans les élevages de gibiers, comme le faisan et autre volatile.

En effet, les obligations sanitaires dans ces élevages sont également très précises et très strictes, aussi l’usage de Chauss’in évolution trouve toute sa place pour apporter simplicité et confort d’usage à l’exploitant.

La surchaussure, placée, par exemple, à l’entrée des zones d’élevage, s’enfile en en clin d’oeil et se quitte tout aussi rapidement.

Sa matière, du TPE, que l’on peut comparer au caoutchouc, offre une très bonne étanchéité et permet un lavage facile, à la main, au nettoyeur haute pression ou même en machine à 30 °. L’usage de produits désinfectants est également tout à fait possible.

Avec une durée de vie très très largement supérieure aux sur-chaussures à usage unique, Chauss’in évolution est une solution fiable et économique qui répond aux attentes et aux exigences des élevages modernes.

52-façons-2018-8

52 façons d’utiliser Chauss’in : pour étendre son linge …

Par Jean-Michel, le 28 mars 2018

Partager cet article sur :

Heureux celles et ceux qui ont le bonheur d’avoir un bout de verdure autour de chez eux, et nombreux sont celles et ceux qui profitent de leur jardin pour étendre le linge, qui ainsi séchera sans consommation d’électricité, au grand air.

Cependant, même si le soleil brille, il est fréquent que le sol soit mouillé, ou tout plein de petits tortillons de terre générés par nos amis les vers de terre !

Pas top d’être obligé de changer de chaussures, ou de quitter ses confortables pantoufles d’intérieur afin de ne pas les salir, pour se rendre au fond du jardin, pendant quelques minutes seulement pour étendre son ligne.

Fort heureusement notre sur-chaussure, Chauss’in évolution, est là pour vous simplifier la vie.

Cette surchaussure, 100 % étanche, couvrant votre chaussant, et dotée d’une semelle légèrement crantée afin de ne pas glisser (il faut rester attentif cependant), s’utilise très simplement : il vous suffira d’enfiler pantoufles et chaussures à l’intérieur de Chauss’in, et de marcher tranquillement jusqu’à l’étendage.

Au retour on quitte tout aussi facilement les Chauss’in et la terre, la boue, l’eau, la poussière auront été stoppées par Chauss’in et vous conserverez des pantoufles ou des chaussures totalement propres sans la corvée de les quitter !

52-façons-2018-7

1 € contre le cancer : mission accomplie …

Par Jean-Michel, le 19 mars 2018

Partager cet article sur :

En milieu d’année dernière, Chauss’in s’était engagée à verser 1 € au Centre Léon Bérard de Lyon, qui lutte activement contre le cancer, pour chaque paire de notre sur-chaussure achetée en ligne du 1er Juin au 31 Décembre 2017.

En Janvier 2018 nous avons adressé un chèque de don au Centre Léon Bérard qui vient de nous envoyer le reçu fiscal, que nous nous étions engagés à publier, ce que nous faisons au travers de cette info.

 Léon Bérard 2018

52 façons d’utiliser Chauss’in : au zoo …

Par Jean-Michel, le 13 mars 2018

Partager cet article sur :

Si l’usage de Chauss’in est toujours le même, pour rentrer sans salir ou pour sortir sans salir ses chaussures, on retrouve parfois notre sur-chaussure utilisée dans des endroits tout à fait … inattendus.

En effet, comme nous l’avions évoqué dans notre avant dernière information sur le Blog Chauss’in, c’est en Suisse, au Zoo de Bâle, que le personnel a adopté notre surchaussure.  Ainsi peut-on, par exemple, les retrouver dans la salle où sont nourries … les souris !

 Chauss'-in-Zoo-Basel-suisse-2018

 

52 façons d’utiliser Chauss’in : en crèche ou chez la Nounou …

Par Jean-Michel, le 5 mars 2018

Partager cet article sur :

Cet usage de notre sur-chaussure nous est venu d’Allemagne où plusieurs crèches ont adopté Chauss’in, afin de préserver l’espace dédié aux enfants.

Lorsque les parents viennent avec leurs enfants le matin, et plus particulièrement lorsqu’ils viennent les chercher le soir, il leur est très souvent interdit de pénétrer dans l’espace réservé aux enfants, à moins de quitter leurs chaussures ou d’utiliser des surchaussures.

Certaines crèches utilisent des sur-chaussures jetables, mais l’idée de jeter ne rentre pas toujours dans les valeurs véhiculées par les responsables de ces crèches, sans compter que cela peut vite grever le budget de l’établissement.

Dans plusieurs crèches et chez quelques Nounous la bonne solution fut donc d’adopter Chauss’in. Disponible en plusieurs tailles et coloris, il fut simple de proposer une couleur pour une taille afin de faciliter l’assimilation de la paire de Chauss’in à utiliser par les parents, et ainsi créer un cercle vertueux où on ne jette plus des produits mais on les utilise pendant de nombreuses années.

De plus Chauss’in se lave à 30 ° à la machine, facilitant le travail de nettoyage et d’entretien.

52-façons-2018-6

Chauss’in distribuée en Suisse par GLOBAX TRADING …

Par Jean-Michel, le 27 février 2018

Partager cet article sur :

GLOBAX TRADING est une entreprise située dans le Jura Suisse qui est spécialisée dans la distribution de produits destinés principalement au monde agricole.

La tradition de la sur-chaussure est très forte en Suisse et Chauss’in apporte une réelle réponse aux attentes du monde agricole qui souvent a besoin de rentrer dans un lieu sans se déchausser et sans salir.

Mais notre surchaussure n’est pas limitée au monde agricole puisqu’on la retrouve tant dans le milieu industriel, que chez les particuliers, dans la recherche, auprès du monde équestre, etc.

La première vente de Chauss’in en Suisse par GLOBAX TRADING a ouvert d’autres horizons pour Chauss’in, puisque c’est dans un zoo Suisse que 4 paires ont été expédiées (nous vous en dirons davantage très prochainement).

Globax-Trading-logo

Quand Chauss’in et volaille font bon ménage : témoignage …

Par Jean-Michel, le 19 février 2018

Partager cet article sur :

Notre sur-chaussure utilisée par les Jardins du Coteau dans l’Isère : voici le témoignage, d’utilisateurs professionnels, qui prouve que Chauss’in et volaille font bon ménage !

« C’est le vétérinaire référent qui nous a conseillé l’utilisation de Chauss’in.

En tant que petit producteur, la mise aux normes de biosécurité aurait pu imposer la création d’un sas couteux et non adapté à notre petite production (400 poules pondeuses). Nous avons cherché plusieurs alternatives, la problématique principale étant la contamination via les bottes d’élevage.

L’utilisation systématique de Chauss’in nous a permis d’isoler le poulailler de l’extérieur ainsi qu’entre 2 poulaillers : chaque poulailler présente une paire de Chauss’in à son entrée (de couleur différente pour différencier les tailles). En un clin d’oeil, on enfile la paire de Chauss’in par dessus ses bottes (en ayant les mains libres si on tient une caisse, un seau etc…) et on peut aussitôt rentrer dans le poulailler, sans se soucier de l’état des bottes, ni du passage dans un autre poulailler.

Nous avons ainsi reçu un avis favorable de la DDPP.

Le travail est aussi très facile : pour maintenir encore mieux la Chauss’in, on peut utiliser l’accessoire Chauss’&Clip : une paire de petites sangles élastiques, qui permet de plus facilement passer des marches ou de travailler en hauteur.

 Autre avantage de Chauss’in, étant en matière plastique (genre de caoutchouc), ne craignant ni la pluie ni le gel, les Chauss’in restent dehors (il est préférable de rentrer les clips en cas d’utilisation lorsqu’il gel, pour éviter qu’ils durcissent).

 Enfin nous avons apprécié son coût raisonnable, qui permet d’avoir plusieurs paires et ainsi de travailler en toute sécurité à plusieurs dans le poulailler.

 Nous ne pouvons que recommander cette invention géniale, qui aurait dû exister depuis bien longtemps !

Les Jardins du Coteau

Saint-Cassien »

Jardins du Coteau 02 2018

52 façons d’utiliser Chauss’in : en mécanique générale …

Par Jean-Michel, le 13 février 2018

Partager cet article sur :

La mécanique générale est un véritable art au travers duquel, des femmes et des hommes de savoir-faire, façonnent de la matière afin d’en faire des engrenages, des axes, des arbres de transmission, des cônes, des filières etc. et ce dans de nombreuses matières, telles que l’acier, l’inox, le cuivre, le bronze, le laiton, l’aluminium et bien d’autres, que ce soit par fraisage, tournage, mortaisage etc.

Bref, dans ces ateliers les huiles de coupe, côtoient les produits de refroidissement et les copeaux de toutes les matières premières utilisées, ils se mélangent et se retrouvent collés, enfoncés dans les semelles des chaussures de protection des personnes qui y travaillent.

Ainsi, un chef d’entreprise a adopté notre sur-chaussure, Chauss’in, afin de permettre aux personnes travaillant dans les ateliers, de venir dans les bureaux, sans quitter leurs chaussures de travail et sans salir les sols des bureaux.

Les surchaussures sont placées à l’entrée des bureaux, prêtes à être enfilées, on les quitte en repartant.

Les huiles, les saletés, les copeaux restent à l’intérieur des Chauss’in, et ne se retrouvent plus sur les sols des bureaux.

Cerise sur la gâteau, le lien social entre les personnes des ateliers et celles travaillant dans les bureaux s’en est trouvé largement amélioré, car les personnes des ateliers n’ont plus de gène à aller dans les bureaux, tandis que les personnes des bureaux ne craignent plus de retrouver des copeaux enfoncés dans leurs chaussures de ville.

52-façons-2018-5

Chauss’in : pour aller au compost …

Par Jean-Michel, le 5 février 2018

Partager cet article sur :

Pour de nombreuses raisons que chacun connait bien, les composts sont souvent assez éloignés des habitations.

Parfois, aller jusqu’au compost nécessite de changer de chaussures afin, par exemple, de ne pas salir ou mouiller celles portées dans la maison.

Avec Chauss’in plus de problème de changement de chaussures : on enfile ses chaussures dans notre sur-chaussure et en route pour le compost, au bout du jardin, les chaussures au sec, protégées de la boue, la terre, la poussière !

Au retour du compost, il suffit de sortir les pieds des surchaussures.

52-façons-2018-4

 

Création Française
Paiement Sécurisé
Livraison 72h
Service Client